Auchan et Système U peinent à s’unir

reseaux-u-auchan

Les Hyper U rechignent à passer sous l’enseigne Auchan. Celle-ci profite cependant des achats groupés avec Système U. Mais sa part de marché continue de baisser.

30 zones poseraient problèmeL’Autorité de la concurrence devra notamment dire de quels magasins les deux groupes devront se séparer pour éviter d’être en position dominante. Selon Le Figaro, seules trente zones de chalandises poseraient problème, dont deux pour des hypermarchés.

Seulement cinq Hyper U décidésMais les deux groupes ont un problème encore plus urgent à régler. Alors que le projet consiste à faire passer des Hyper U sous l’enseigne Auchan et des Simply Market sous la bannière de Système U, la migration serait difficile. Selon Le Monde, seuls 4 à 5 hypers du groupe Système U auraient décidé d’y aller. Deux seulement l’ont déjà fait. On est loin de l’objectif de 30 Hyper U sur 68.

Les coopérateurs font ce qu’ils veulentCela tient en bonne partie à la structure des deux groupes. Le groupe familial Auchan a une structure intégrée où les patrons sont des salariés et appliquent donc les directives du nouveau directeur du conseil de surveillance, Wilhelm Hubner. À l’inverse, Système U est un groupe coopératif où les patrons d’hyper sont propriétaires de leur magasin et libres de faire ce qu’ils veulent, y compris de passer à la concurrence. De l’autre côté, le transfert de Simply Market poserait moins de problèmes.

Une nouvelle stratégie pour UPour convaincre les Hyper U qui ne veulent pas aller chez Auchan de rester, Système U s’apprêterait à leur proposer, lors d’une convention le 30 mars, d’agrandir leurs magasins autour des villes pour proposer davantage d’alimentaire et de service, voire de bricolage dans les magasins ruraux.

Auchan augmente sa margeMême si le « mariage » est difficile à régler, Auchan estime avoir bénéficié des accords à l’achat avec Système U et Metro qui lui ont permis d’améliorer de 4 % sa marge commerciale.

Système U unifie sa logistiqueSystème U, de son côté, aurait décidé de faire disparaître ses centrales régionales pour unifier sa logistique, selon les informations du Monde. Toutes les activités dont les 30 entrepôts doivent ainsi rejoindre le 1er avril une filiale U Log. La partie commerciale serait regroupée, sur le même modèle, d’ici deux à trois ans, dans une filiale U Max, détenue par les patrons de magasin. De cette manière, les prix seraient unifiés et non plus calculés en fonction des coûts de livraison.

(1) À l’échelle mondiale, le groupe Auchan est en progression de 1,7 % du fait de l’augmentation du nombre de magasins en Chine et en Russie. Les ventes en France ne représentent plus que 35 % de son activité.

Publicités